L’ouverture d’un restaurant requiert l’entreprise de nombreuses démarches dont administratives. Vos étapes consisteront essentiellement à mettre en place :

• les formalités d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés
• l’établissement des statuts
• la publication d’une annonce légale
• les démarches se rapportant à la location en bail commercial, dans le cas où vous n’êtes pas propriétaire du local.

Les statuts, ainsi que l’immatriculation, vous les ferez au sein du centre de formalités des entreprises (CFE). Dans le cas où vous souhaitez faire appel à une personne compétente pour gérer toutes les démarches administratives, l’expert-comptable est l’allié idéal.

Quel statut juridique choisir ?


L’ouverture d’un restaurant correspond à l’ouverture d’une entreprise. Vous devez alors faire le choix d’un statut juridique. Vous avez trois possibilités :

L’entreprise individuelle (EI)
La société commerciale (SARL, EURL, SAS, SASU, SNC…)
L’auto-entrepreneur.

Vos responsabilités juridiques ainsi que vos obligations concernant la fiscalité et les charges sociales seront définies en fonction du statut que vous aurez choisi. Pour que votre projet d’entrepreneur soit mené à bien, confiez-vous à un expert-comptable qui vous orientera vers le meilleur choix de statut juridique.

Les premiers investissements pour l’ouverture du restaurant


Dans un premier temps, vous devez prévoir une liste des investissements inévitables lors de l’ouverture de votre restaurant.

L’acquisition ou la location d’un local


Que vous achetiez ou louiez un local, vous devez prévoir les frais de l’agence immobilière, la reprise de fonds de commerce, les coûts d’éventuels travaux de réparation ou d’amélioration.

Les dépenses pour les démarches administratives


La rédaction des statuts, l’immatriculation, les honoraires de l’expert-comptable, vos fréquents déplacements… tout cela nécessite un budget.

Le matériel dont la caisse enregistreuse


Toute une liste de matériels est à prévoir : couverts, congélateurs, fours, tables, objets de décoration…
Il y a aussi la caisse enregistreuse pour restaurant, un dispositif que vous ne devez pas négliger ! Ce matériel intelligent vous permettra de :

Disposer d’un matériel de caisse fiable et pratique
• Offrir à votre clientèle de choisir les menus et d’encaisser sans faire la queue
• Intégrer un programme de fidélité
• Accroître vos ventes
Accéder à vos statistiques, comptes, ventes détaillées…

Dépenses non matérielles


Cela correspond généralement aux formations que vous accorderez à votre personnel. Comme vous allez former une équipe sur laquelle repose la réussite du restaurant, vous devez leur offrir tous les moyens pour qu’ils fassent preuve de compétences.

Autres points à observer


Outre les grandes lignes citées ci-dessus, vous devez considérer de nombreux points qui contribuent à la réussite de votre activité.
Pour l’ouverture d’un restaurant, vous devez :

• Choisir un bel emplacement stratégique
Identifier vos concurrents (des lieux de restauration à proximité, des cantines dans les bureaux aux alentours…)
Définir les moyens pour financer votre budget d’ouverture
Recruter un personnel qui partage : votre vision en termes de réussite, votre passion pour la cuisine, votre souci pour la satisfaction de votre clientèle.

Derniers articles :

L’ouverture d’un restaurant requiert l’entreprise de nombreuses démarches dont administratives. Vos étapes consi...

Aux Saveurs Festives

Copyright Aux Saveurs Festives